2010
Le traumatisme américain Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thibaut DEMEYER   

Le cinéma est une excellente thérapie pour les Américains qui aiment transmettre au monde leurs traumatismes en tout genre. A une époque, c’était le Vietnam qui occupait tous les écrans. Aujourd’hui, c’est la guerre en Irak et ses conséquences ou alors les retombées de la crise économique. Deux sujets présentés à Deauville. Le premier sous le couvert de la compétition « The Dry Land » et le second en avant-première « The Company Men » avec Tommy Lee Jones, Maria Bello, Ben Affleck et Kevin Costner.

Lire la suite...
 
"Gru" Elmaleh et Terry "Monty" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

Image
Photo : Thibaut Demeyer
 

Ce premier week-end du Festival de Deauville a accueilli sur son tapis rouge, à travers le réalisateur Terry Gilliam et le réalisateur, acteur, humoriste Gad Elmaleh, probablement ses deux stars les plus importantes de sa 36ème édition.

Image
Photo : Thibaut Demeyer

Lire la suite...
 
Despicable me, Kaboom et The Debt, rien que des premières. Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

Image La seule « personnalité » prévue pour déclencher la foule du week-end n’est autre que la voix de Gru, un personnage moche et méchant qui veut voler la lune, et en 3D ! Mais moche, il ne pense pas l’être, c’est ce qu’il nous a affirmé en tout cas lors d’une rencontre en conférence de presse : c’est vrai que Gad, Gad Elmaleh, ne peut pas être classifié de « moche », non ! Pas avec ces yeux-là… Ni avec un sourire aussi dévastateur comme il sait le montrer et en abuser d’ailleurs. Tous des arguments utilisés à la promotion du dessin animé co-produit par l’américain Chris Renaud et du français Pierre Coffin, même s’il affirme « qu’il a toujours été intéressé par le doublage pour autant que le personnage lui plaise et que cela entre dans son timing. » Voici chose faite.

Lire la suite...
 
Inédits et Master-class : Deauville 2010/1 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

Image
Photo : Thibaut Demeyer
La place de plus en plus importante prise par le petit écran et particulièrement par les séries outre Atlantique n’est pas passée inaperçue de l’équipe organisatrice du Festival. Dès lors, il n’est pas surprenant qu’une nouvelle section dédiée aux séries américaines « Deauville saison 1 » ait sa place durant la programmation dédiée au cinéma américain.

Dernière mise à jour : ( 07-09-2010 )
Lire la suite...
 
Terry Gilliam : hommage en ouverture Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

Image Derniers préparatifs avant d’accueillir sur le tapis rouge, et en ouverture de sa 36ème édition, le seul membre américain des Monty Python, Terry Gilliam, pour l’hommage que le Festival lui rend cette année en choisissant comme film d’ouverture le director’s cut de « Brazil ».
Et après une brève consultation de la grille de programmation cette année, au vu du peu de personnalités annoncées, inutiles de dire que les invitations sont difficiles à trouver pour participer à cet hommage tant toute la concentration vers ce presque unique événement de l’édition est dirigée.
Il est vrai aussi que l’humoriste n’a pas manqué d’imagination tout au long de sa collaboration dans l’écriture et la réalisation avec Terry Jones ou dans ses propres projets. Les connaisseurs apprécieront donc tout au long de l’édition l’hommage qui lui est rendu au travers des films projetés comme « Monty Python and the holy grail » (1975, Terry Gilliam & Terry Jones), « Time bandits » (1981, Terry Gilliam), « The adventures of Baron Munchausen » (1988, Terry Gilliam), « The fisher King » (1991, Terry Gilliam),  « Twelve monkeys » (1995, Terry Gilliam), « Fear and loathing in Las Vegas » (1998, Terry Gilliam), « Tideland » (2005, Terry Gilliam), « The imaginarium of Doctor Parnassus » (2009, Terry Gilliam).

Lepage Brigitte