LIEGE 2008
The Walker de Paul SCHRADER Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par GERMAY Pierre   

ImageL’héritier d’un empire familial est soupçonné de meurtre. Et il préfère couvrir une amie, la femme d’un sénateur libéral, afin de la protéger d’un scandale bien qu’il la soupçonne d’être l’auteur du crime.

Le réalisateur d’ « American Gigolo », de « Mishima » ou de « Patty Hearst » nous revient avec ce portrait virulent d’une certaine High Society américaine dont il dénonce les pratiques et les jeux d’influences, laissant finalement l’enquête proprement dite au second plan.

Paul Schrader centre ainsi son intrigue sur le personnage de ce fils à papa, dandy homosexuel et friqué, tour à tour attachant et irritant, campé à l’écran par un étonnant Woody Harrelson (« Tueurs nés », « Larry Flynt »), presque méconnaissable.

Quant à Kristin Scott Thomas, elle est une nouvelle fois magnifique en femme brisée tant par la mort de son amant que par le scandale qu’elle cherche à éviter vu son rang.

Dernière mise à jour : ( 19-04-2008 )
 
Flawless de Michael RADFORD Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par GERMAY Pierre   

ImageDébut des années 60, la première femme cadre de la London Diamond Corporation apprend qu’elle va bientôt être licenciée. Aussi, finit-elle par accepter la proposition délirante d’un des concierges de nuit de la boîte : pénétrer dans le coffre et dérober de précieux diamants.

Dans une ambiance, des décors et des costumes années ’60 très british fort joliment reconstitués, Michael Radford (« Sur la route de Nairobi », « Il Postino », « Le marchand de Venise ») met en scène le casse parfait, sans arme, ni haine, ni violence !

Michael Caine, tout aussi ingénieux que flegmatique, et Demi Moore à la fois insatisfaite et ambitieuse, forment un couple de circonstances que l’esprit de vengeance et l’intérêt d’un futur meilleur uniront bon gré malgré.

Au-delà de quelques trucs de scénario assez prévisibles, ça fonctionne bien et les comédiens sont excellents.

Dernière mise à jour : ( 19-04-2008 )
 
Coupable de Laetitia MASSON Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par GERMAY Pierre   

ImageUne femme est soupçonnée d’avoir assassiné son mari. Qui voulait divorcer pour épouser leur cuisinière. Un jeune Avocat sans cause se voit proposer de la défendre : c’est la chance de sa vie, se faire un nom et mieux gagner sa vie.

Mais qui est le véritable coupable ? Et si c’était le mariage, coupable de tuer le désir par l’ennui ?!

Dans cette intrigue hors du temps et du réel, tout le monde est impliqué, de la servante à l’inspecteur de police, de l’Avocat à la veuve amnésique. Chacun espionne. Les sentiments amoureux s’invitent dans l’enquête, les interrogations intimes prédominent et l’énigme devient presque secondaire.

Desservi par un excellent casting, « Coupable » flirte entre drôlerie et folie, entre film noir et comédie dramatique. Sorte de petit ovni cinématographique. Intéressant.

Dernière mise à jour : ( 19-04-2008 )
 
Interview Pascal Bonitzer et Anne Consigny Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par GERMAY Pierre   

Pascal Bonitzer, Anne Consigny et Julie Taton
Photo : Thibaut DEMEYER
A l'occasion du second festival International du Film Policier de Liège, Pascal Bonitzer et Anne Consigny sont venus présenter "Le Grand Alibi" présenté en ouverture et en avant-première. Pierre Germay les a rencontrés pour Professioncinephiles.be

Dernière mise à jour : ( 19-04-2008 )
Lire la suite...
 
Festival du Film Policier de Liège : Circulez, il n'y a rien à voir ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thibaut DEMEYER   

Image
Photo Thibaut DEMEYER
Planning trop serré, un Thalys capricieux, des personnalités qui souhaitent être reparties avant d’être arrivées, une présentatrice qui se demande ce qu’elle fait là et l’absence de la star de la soirée, Miou-Miou, sont autant de déceptions qui ont contribuées à faire de la cérémonie d’ouverture du 2ème Festival International du Film Policier de Liège un véritable fiasco.

Dernière mise à jour : ( 19-04-2008 )
Lire la suite...
 
J -2 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

  Le cinéma en Belgique deviendrait-il plus une histoire politique qu’artistique ? Après le Festival du Film d’Amour de Mons dont le président n’est autre que M. Elio Di Rupo, voici la seconde édition du Festival International du Film Policier de Liège avec comme Président d’honneur le Vice-premier Ministre Didier Reynders.
Après une première édition passée quasiment inaperçue, l’asbl « Festival International du Film Policier de Liège » propose du jeudi 17 avril au dimanche 20 avril au cinéma « Le Palace » en plein centre de Liège, 21 longs métrages répartis dans les catégories suivantes : 5 avant-premières dont le film d’ouverture « Le grand alibi » de Pascal Bonitzer, qui sera présent aux côtés de ses comédiennes Miou-Miou et Anne Consigny ; 8 films en compétition ; 4 films à découvrir dans la catégorie coups de projecteur sur le cinéma marocain et enfin 4 films sélectionnés dans la section panorama.
Parmi les avant-premières, nous ne manquerons pas la dernière œuvre de Michael Radford « Flawless » avec au générique Demi Moore, Lambert Wilson et Michael Caine ; le film belgo-anglais « In Bruges » avec Colin Farell, Ralph Fiennes et le belge Jérémie Reinier ; « Le Nouveau Protocole » avec Clovis Cornillac et Marie-José Croze, film qui a eu du mal à trouver son public en France et enfin « Coupable » film américain signé Laetitia Masson avec Hugh Jackman et Ewan Mc Gregor.  
Du côté des personnalités, outre l’équipe du film « Le Grand Alibi », Liège accueillera Michel Legrand pour une journée baptisée « un dimanche en musique » ; Tsilla Chelton et Natacha Amal en invitées d’honneur et Laetita Masson pour la présentation de « Coupable. » A ces personnalités, n’oublions pas les membres du jury : Françoise Arnoul, Brigitte Catillon, Caroline Ducey, Carlo Ferrante, Mata Gabin, Jean Marboeuf et Serge Riaboukine. Jury qui devra distinguer, à travers l’insigne de cristal, le meilleur film, le meilleur scénario, la meilleure actrice et le meilleur acteur. En marge de cette distinction, le public aura aussi son mot à dire à travers son prix qui sera décerné dimanche soir.

Dernière mise à jour : ( 16-04-2008 )