NAMUR 2008
Luchini et sa leçon de cinéma Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par GERMAY Pierre   

Image
Photo : Germay Pierre
Dandy maniéré à l’éloquence ciselée, citant sans cesse ses auteurs préférés jusqu’à l’excès, Fabrice Luchini semble parfois sorti du réel, ce qui le distingue des autres acteurs de sa génération. De passage à Namur pour y interpréter « Le Point sur Robert », une sorte de pièce autobiographique qui ne se l’avoue pas où le comédien nous livre ses avis et ses sentiments à travers des extraits d’auteurs qu’il apprécie, comme Paul Valéry, Roland Barthes, Molière, Chrétien de Troyes…, Fabriche Luchini a accepté l’invitation du Festival du film francophone pour y donner sa leçon de cinéma. Digne d’un vrai one man show, le spectacle fut de qualité. Dès ses premiers mots, Fabrice Luchini n’a pas son pareil pour se mettre le public en poche. Moments choisis.

Lire la suite...
 
Olivier Gourmet : la vedette du 23ème Festival de Namur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thibaut DEMEYER   

Image
Photo : Thibaut Demeyer
L’heure était à la francophonie et à son cinéma ce vendredi soir à Namur avec l’ouverture officielle du 23ème Festival du Film Francophone. Et, si ce sont les présidents du jury du court et du long métrage, respectivement Stéphane Liberski et Abderrahmane Sissako, qui ont ouvert officiellement cette 23ème édition, les projecteurs étaient plutôt orientés vers Olivier Gourmet, Président d’honneur du Festival et acteur dans Home, présenté en ouverture, première œuvre d’Ursula Meier.

Dernière mise à jour : ( 01-10-2008 )
Lire la suite...
 
Soirée d'ouverture avec HOME Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Thibaut DEMEYER   

ImageUne famille aux allures marginales vit dans une campagne calme et désertique juste au bord d’une autoroute inactive depuis sa construction. Les vacances arrivent et les autorités ont décidé de remettre cette autoroute en activité. Attachés à leur unique bien, cette famille va continuer à vivre dans cet enfer sonore et ces gaz d’échappement. Mais petit à petit, cette famille, qui semblait heureuse, va perdre ses repères pour sombrer dans la folie.  

Dernière mise à jour : ( 01-10-2008 )
Lire la suite...
 
FIFF 23 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par LEPAGE Brigitte   

ImagePour la seconde année consécutive, Monsieur le Président d’honneur Olivier Gourmet sera LA voix pour défendre une langue, une culture, celle de la francophonie. Un outil autre que commercial, celui qui portera une certaine production cinématographique à valoriser une diversité culturelle, à défendre des valeurs, des mentalités au travers de rencontres aussi diverses que le sont les mentalités. Une passion commune défendue et partagée entre le public et les professionnels, la presse, les comédiens, réalisateurs et techniciens autour de nombreuses oeuvres cinématographiques.
Depuis 1989, le FIFF organise une compétition officielle reconnue par la FIAPF, dont une des récompenses, pour les meilleurs films francophones dans différentes catégories, est le Bayard d’Or. L’honneur de déclarer la compétition ouverte revient aux deux présidents de cette année, respectivement,  pour les longs métrages Abderrahmane Sissako, pour les courts métrages Stefan Liberski.
Résultats dans une semaine.

Lepage Brigitte

Dernière mise à jour : ( 01-10-2008 )